Newsletter #2

104. C’est le nombre d’adhérents qui ont rejoint la Société des Auteurs de Jeux depuis l’ouverture des adhésions, le 14 juin dernier. Le chiffre augmente encore chaque jour, doucement, mais la base est là : une bonne centaine d’auteurs francophones ont décidé de rejoindre la SAJ. Donc déjà, merci beaucoup à tous ceux qui ont décidé de devenir membres. Ce n’est pas tant la somme des cotisations qui est l’enjeu ici, ce qui importe c’est surtout le nombre d’auteurs qui ont choisi concrètement de s’unir. C’est ce nombre qui va donner à l’association la crédibilité, la légitimité nécessaires pour être représentative de « la profession » auprès des institutions.

Le 25 juin a eu lieu à Paris Est Ludique notre premier rassemblement public depuis Cannes et depuis la création officielle de l’association. Il s’agissait d’une réunion informelle, détendue mais néanmoins remplie de questionnements pertinents et constructifs. Le compte rendu détaillé est téléchargeable en cliquant ici, mais entre autres digressions et interrogations sur le fonctionnement de l’association et nos objectifs, il en est ressorti que la question du statut fiscal de l’auteur est en tête de liste de nos préoccupations.

Pour faire aboutir ce projet, il nous faut faire les choses dans l’ordre : d’abord, préparer le dossier en sachant exactement quelles sont nos revendications – ce qui veut dire qu’il nous faut nous-mêmes acquérir une excellente connaissance des différents statuts possibles, par formation personnelle ou en sollicitant la collaboration d’experts comptables ou de fiscalistes. Ces informations existent déjà concernant les auteurs littéraires ou les illustrateurs, reste à les appliquer à notre cas précis. Le résultat de cette étude fera l’objet d’un petit pdf de vulgarisation à télécharger sur le site, sans doute en fin d’année. Le temps que cette étude soit menée, on peut espérer que le nombre d’auteurs adhérents à la SAJ aura encore grossi, et forts de ces quelques mois d’existence (ce qui est somme toute relativement peu, mais pourquoi attendre ?), nous pourrons chercher un interlocuteur à l’AGESSA afin de faire avancer notre affaire.

L’autre projet, évoqué brièvement pendant la réunion de PeL, est la Consultation que nous avons prévu en fin d’année. Cette Consultation prendra la forme d’un questionnaire assez conséquent et, autant l’avouer de suite, peut-être un peu laborieux à remplir, mais c’est une étape nécessaire. Le questionnaire concernera tous les aspects de notre métier : les processus éditoriaux, le démarchage des éditeurs, les chiffres de publication, les revenus générés, etc. Parce que notre métier n’est que peu professionnalisé, une telle analyse n’a jamais été faite. Si nous souhaitons exister auprès des pouvoirs publics, il faut pouvoir produire ce type de rapport. On espère donc qu’un maximum d’entre vous voudra bien se plier à cet exercice fastidieux, en allant chercher les infos chez vos éditeurs si besoin.

Les prochains rassemblements

Une réunion publique est prévue au Festival Ludique International de Parthenay, le vendredi 21 juillet à 17h. Venez nombreux, amenez vos questions, d’autres auront (peut-être) les réponses.

Un autre rassemblement est prévu au Brussels Games Festival (les 26-27 août à Bruxelles), ainsi qu’au festival de Lillebonne, en Normandie, le week-end des 25/26 novembre.

Suite à notre réunion à PeL, bon nombre de bonnes volontés se sont manifestées pour aider concrètement l’association d’une façon ou d’une autre – merci à vous ! si vous même vous voulez venir filer un coup de main concernant les projets à venir, vous êtes les bienvenus, n’hésitez pas à envoyer un petit mail à societedesauteursdejeux@gmail.com.

PS : les congés d’été arrivant, la prochaine Newsletter ne sera sans doute publiée qu’en septembre. D’ici là, bonnes vacances !